Pratiquer l’oenotourisme au Japon

Reposant sur la découverte des régions viticoles et de leurs productions, l’oenotourisme est une forme de tourisme qui commence à se tailler une place dans le secteur des voyages. Ce type de tourisme est donc une autre forme de voyages dont les circuits et séjours sont principalement axés sur le vin. L’œnologie ne s’arrête pas aux visites de vignoble et aux dégustations de vins, il recouvre de nombreuses activités de découvertes. La France est la première destination oenotouristique du fait qu’elle est la première productrice de vin au monde. Toutefois, il est tout à fait possible de le pratiquer dans tout autre pays du monde où il y a du vin. À travers les lignes de cet article, on va essentiellement voir où en est le tourisme du vin au Japon, une des destinations les plus prisées du moment.

Photo crédit: RobW

Photo crédit: RobW

Voyage à la rencontre du vin japonais

Généralement, lorsqu’on parle de voyages au Japon, on pense tout de suite à des séjours liés à des visites de temples bouddhistes, des séjours typiquement japonais dans des ryokans, etc. Bien que ce ne soit pas assez courant, le Japon peut également être une destination faite pour l’oenotourisme, du fait qu’il est à la fois un pays producteur et consommateur de vin. Depuis les années 1800, le Japon a pratiqué la culture de la vigne au pied du Mont Fuji à Yamanashi, une région située à l’ouest de Tokyo. L’ensemble de la zone de viticulture nippone qui compte aux environs de 30 000 Ha de superficie est une zone très adaptée pour la culture de vigne grâce à sa faible pluviométrie et ses sols volcaniques.

Le cépage essentiellement utilisé pour la production de raisins destinés à la fermentation est le Koshu. Cépage produisant de gros grains rosés, il est vinifié en blanc et produit typiquement du vin sec avec quelques grammes de sucre résiduel. Le résultat est généralement du vin aromatique qui est spécialement adapté à la cuisine nippone et dans les autres plats typiquement asiatiques.

À titre d’informations, les habitants de Tokyo et ceux de Kanto sont les plus gros consommateurs de vin du Japon avec environ 8litres de vin par personne chaque année.

Publicités